UN AN DE COOPÉRATION INTERNATIONALE : MOIS 7

Pour être franchement honnête, j’ai vraiment failli passer tout droit sur mon article mensuel de coopération internationale aujourd’hui! J’ai l’impression que c’était hier que j’écrivais celui du 6e mois alors que déjà 31 jours et beaucoup de nouveautés sont survenus dans ma vie. Une chose est certaine, je n’ai pas du tout le temps de m’ennuyer!

Avec le temps des fêtes, le changement d’année et plusieurs gros défis sur mon chemin, le dernier mois a été une montagne russe d’émotions. Je me suis fait tatouer, j’ai déménagé (deux fois!), j’ai célébré Noël dans une famille péruvienne, j’ai renforcé des liens d’amitié avec mes amis de Tarapoto, j’ai changé mon logo de blog et j’ai commencé à travailler sur de nouveaux projets. J’en ressors donc très fatiguée, mais plus que tout heureuse et motivée.

Si j’avais pu écrire le mandat de rêve et le proposer à Uniterra, je ferais exactement le même travail que celui que je fais en ce moment. Je n’aurais jamais pensé avoir la chance de me sentir aussi bien dans un emploi, convaincue que l’entrepreneuriat était la seule et unique voie possible pour moi. J’ai tellement de flexibilité dans l’exécution de mon travail et de projets stimulants que j’ai très souvent l’occasion de me dépasser professionnellement.

Pour le mot du mois, je vais devoir y aller avec « changement ». C’était pour moi une période de transition dans différents aspects de ma vie qui était intense, mais saine et nécessaire à la fois. J’ai beaucoup découvert sur moi-même, mes besoins et mes ambitions, ce qui m’a permis de revoir mes objectifs et m’enligner dans cette nouvelle direction avec plus de confiance.

L’avantage d’être loin de chez soi, c’est qu’on provoque ce genre de réflexion sur nous-même et qu’on apprend à s’écouter davantage. On se retrouve plus souvent dans des situations qui nous poussent à réévaluer nos priorités et à grandir sur tous les niveaux. Je ne crois pas que j’aurais pu imaginer grandir autant dans cette expérience de coopération et j’en suis infiniment reconnaissante.

À partir de la semaine prochaine, ma sœur viendra me visiter et je ne pourrais pas être plus excitée de la voir bientôt! J’ai hâte de pouvoir lui présenter mon travail, mes amis et la région dans laquelle j’ai la chance de me réveiller à tous les matins. C’est une expérience dont je suis fière et j’espère la partager au maximum avec elle dans le peu de temps de sa visite.

Avec cette petite période de vacances, plusieurs résolutions de nouvel an et des projets professionnels qui m’attendent, le prochain mois devrait être très intéressant et énergisant!

Aucun Commentaire

Écrire un commentaire