VISITER UNE DES 7 MERVEILLES DU MONDE

Le mois dernier, j’ai pris quelques jours de vacances pour aller visiter un des sites incontournables du Pérou (voire du monde entier) : le Machu Picchu. Bien que j’eusse certaines réticences à me rendre dans un lieu aussi touristique, on m’a assez facilement convaincue que c’était une expérience unique qui en vaudrait définitivement la peine. Tant qu’à être ici et à avoir le temps, aussi bien le faire!

Accompagnée par William, qui est venu me retrouver pour deux semaines en terre péruvienne, on s’est envolés pour la très populaire ville de Cusco. Avant même d’atterrir, la Cordillère des Andes nous avait souhaité la bienvenue avec des impressionnants sommets de montagnes qui transperçaient les nuages.

Aussitôt descendus de l’avion, on a commencé à sentir l’altitude. Grâce à mon tout récent voyage dans la région de Puno (3 800 mètres d’altitude), je n’ai pas eu de mal des montagnes cette fois-ci. Pour Will cependant qui venait d’arriver au pays et qui n’avais jamais été plus haut que quelques centaines de mètres d’altitude, le choc a été intense. L’arrivée a donc été plutôt relaxe, quoiqu’on soit tout de même allés magasiner des souvenirs dans un centre d’artisanat local le lendemain.

Moins de 48 heures après notre arrivée, on prenait déjà le train à travers la vallée des Incas jusqu’à Aguas Calientes, aussi appelé le village du Machu Picchu. Bien qu’on ait eu l’intention de connaître la fausse ville, on a rapidement réalisé qu’il n’y avait vraiment pas grand-chose à voir ou à faire à part manger et dormir, ce qu’on a donc fait.

À 4h30 du matin, notre alarme sonnait pour le grand jour. Habillés chaudement et équipés pour braver la pluie, on s’est donc rendus à l’arrêt d’autobus afin de faire la queue qui était déjà très longue. Quelques heures d’attentes et beaucoup de millimètres de pluie plus tard, on entrait enfin sur le fameux site, fatigués et excités à la fois.

Je dois le dire, ce fu vraiment une expérience spéciale. En raison des conditions météorologiques, de la période de l’année et de nos quelques astuces pour éviter les groupes de touristes, on a réussi à plus d’une reprise à être seuls dans une partie du site, ce qui a définitivement donné une unicité à la visite. On a choisi de ne pas engager de guide et de parcourir les ruines par nous-mêmes, décision qui nous a donné beaucoup de liberté (même si on ne savait pas trop ce qu’on regardait!).

Malheureusement, il a plu toute la journée et sans arrêt. Parfois c’était le déluge, parfois de la brume, mais on n’avait jamais le temps de sécher un peu. C’était donc couvert tout l’avant-midi, ce qui ne nous a pas empêcher de prendre des superbes photos des lieux. Les nuages ont simplement ajouté un côté mythique à la visite! Je peux vous assurer par contre que le tout s’est ajouté à notre fatigue et, malgré qu’on ait pu faire le tour du site, on a décidé de rentrer en bus plutôt que de le faire à pieds comme on l’avait prévu.

Le retour à Cusco a été long, mais sans aucun doute divertissant. Avec plusieurs heures d’attente à Aguas Calientes et un retour en train avec de l’animation, on est arrivés dans la capitale culturelle du Pérou crevés et contents de pouvoir prendre une douche et se changer. Après les avoir portées pendant 18 heures dans la pluie, j’avais hâte de retirer mes bottes de marche!

Avec du recul, je dois dire que c’était une expérience incroyable que je recommande à ceux que ça intéresse, mais je ne pense pas y retourner. Il n’y a pas de moyen abordable de visiter le Machu Picchu et on y est très dépendants de la météo. Aussi, j’ai trouvé dommage qu’il n’y ait pas d’informations sur l’interprétation du site disponible et qu’il faille absolument engager un guide. Pour avoir exploré d’autres sites historiques comme Angkor Wat, Auschwitz et Pompéi, je sais qu’il existe différentes alternatives pour permettre aux voyageurs avec différents budgets d’apprécier leur visite.

Je crois aussi que les doutes que j’avais avant mon départ ont été confirmés dans cette expédition. Je trouve Cusco magnifique, le Machu Picchu impressionnant et la vallée des Incas à couper le souffle, mais je ne pense pas que la visite de cette région soit suffisante pour connaître le Pérou. Les Andes sont certainement les plus populaires, mais en réalité l’Amazonie et la côte Pacifique ont beaucoup à offrir et je trouve dommage que plusieurs touristes ne prévoient pas de temps pour s’y rendre. Le fait d’avoir un site aussi reconnu dans le pays fait de l’ombre à d’autres qui, selon moi, auraient aussi un grand potentiel.

En bref, si vous aviez prévus de visiter le Machu Picchu je vous invite à le faire et à préparer un bon budget pour le faire, mais je vous recommande surtout de visiter d’autres régions et de sortir un peu des chemins battus. Je vous garantie que vous ne serez pas déçus!

Aucun Commentaire

Écrire un commentaire