LE PÉROU, MON 30e PAYS!

Voilà, c’est fait! J’ai officiellement voyagé dans tous les continents (excluant l’Antarctique)!

Quand je suis revenue de l’Asie l’an dernier, j’avais 29 pays à mon actif. Je savais donc que la prochaine destination serait spéciale puisque j’entamais les démarches pour un an de coopération internationale. À ce moment-là, jamais je n’aurais imaginé que je franchirais la barre des 30 pays en Amérique du Sud!

C’est donc au Pérou que je vivrai pour la prochaine année, et j’en suis très heureuse. Je suis arrivée dans la nuit de dimanche à lundi à Lima, et déjà je suis sous le charme. Toute la semaine, j’ai été en période d’orientation aux bureaux d’Uniterra dans la capitale péruvienne avec l’équipe locale. Ce soir, je m’envole pour Tarapoto, où je serai basée pour la suite de mon mandat.

Bien que je n’ai pas eu le temps d’explorer tout Lima, j’ai quand même eu l’opportunité d’explorer en surface le quartier de Miraflores. Je dois dire que c’est un district très aisé et touristique, alors bien entendu je n’ai vu qu’un des multiples visages de la ville. Tout de même, j’ai pu apprécié ce secteur dans toute sa splendeur, lui qui est perché au-dessus de l’océan Pacifique.

Lima est tout ce qu’on peut s’imaginer d’une grande ville sudaméricaine : bruyante, vivante, polluée, colorée et surpeuplée. Cette dualité entre la culture hispanophone si enchanteresse et le rythme effréné de la ville offre un contraste très divertissant pour le touriste. Même si la vue sur la mer est imprenable, je dois avouer que je ne me verrais pas vivre ici. L’air est difficile à respirer et les constants moteurs et klaxons me fatiguent.

J’ai très hâte de partir pour Tarapoto et découvrir le Pérou plus rural. Je pense que ce sera un spectacle qui me plaira davantage, et j’espère pourvoir y découvrir une culture aussi riche qu’on me l’a vantée. Si je me fie aux quelques personnes que j’ai rencontré jusqu’à présent, les gens sont très gentils, patients et accueillants. Ce devrait être une année formidable!

Aucun Commentaire

Écrire un commentaire