PASSER « LE CAP DES 7 ANS » À DISTANCE

Vous avez déjà entendu parler de toutes ces théories par rapport aux couples? Celles qui disent qu’après un certain nombre de temps passés ensemble des amoureux ont un plus grand risque de mettre fin à leur relation? Les plus populaires sont les caps des deux ans, des trois ans et des sept ans. Vous pourrez le vérifier vous-même, il y a des tonnes d’articles sur le sujet en ligne (et fort probablement plus dans les revues et les livres).

En général, le concept est qu’après sept années de vie commune, les gens feraient face à une crise existentielle. De celle-ci, découleraient plusieurs questions du genre : Est-ce que je me vois vraiment passer ma vie avec cette personne? Est-ce que j’aurai d’autres occasions de faire mes projets personnels si je reste en couple? Suis-je vraiment prêt(e) à rester fidèle à une seule personne pour le restant de mes jours?

Entre vous et moi, on sait qu’il y a bien plus que le nombre d’années passées ensemble qui influence les chances de survie d’une relation amoureuse. Chaque couple évolue de manière différente et unique en fonction des personnalités des deux êtres qui le composent et de leurs dispositions à se respecter, faire des compromis et persévérer.

Vous comprendrez donc que, pour moi, un chiffre c’est un chiffre. Je ne pense pas que d’avoir franchi la barre des sept ans est un accomplissement à cause d’une théorie quelconque. Ceci étant dit, je suis très heureuse d’avoir franchi une année de plus, tout simplement parce que je veux en franchir encore plusieurs dans le futur!

Je me considère très chanceuse d’avoir rencontré quelqu’un avec qui je suis aussi bien à un si jeune âge. On m’a demandé souvent si j’avais l’impression de passer à côté de quelque chose ou si j’aurais aimé expérimenter d’autres relations. La vérité, c’est que je n’en ai jamais ressenti le besoin. J’ai tellement une vie « instable » au niveau de mes activités professionnelles et de mes aventures que j’apprécie d’avoir une situation amoureuse simple et durable.

C’est certain que j’aurais aimé être avec mon copain pour célébrer ce septième anniversaire! La distance pèse certainement plus lourd quand on ne peut pas passer cette journée spéciale ensemble. On a prévu de se revoir très bientôt, alors je compte les jours jusqu’à nos retrouvailles. En attendant, j’apprécie de tout mon cœur d’être avec quelqu’un qui me supporte dans mes projets les plus ambitieux, avec qui j’ai des millions de fous rires et pour qui j’ai beaucoup de respect et d’amour.

Aucun Commentaire

Écrire un commentaire