NOUVEAU PROJET : CONGRÈS PÉRUVIEN DE TOURISME!

Cette semaine, j’ai eu l’opportunité d’assister à la troisième édition du Congrès péruvien de tourisme (CONPETUR) dans la ville de Puno, aux abords du Lac Titicaca. Organisé par des universitaires, l’événement est appuyé par l’Association péruvienne d’étudiants en tourisme (APET). À chaque année, les différentes universités du pays ont l’opportunité de présenter leur candidature pour recevoir l’activité dans sa ville l’année suivante.

Dans les dernières semaines, j’ai essayé de motiver les étudiants de l’Université César Vallejo à Tarapoto afin qu’ils participent. En plus d’être une occasion en or de diversifier leurs connaissances et compétences, c’est une expérience professionnelle formatrice qui aurait des retombées sur l’ensemble de la région. Par manque de temps, de budget et de capacité à mobiliser le groupe, ce sont seulement deux finissants qui se sont déplacés avec moi. Pensant que les chances de gagner le concours étaient pratiquement nulles, nous n’avions pas l’intension de présenter le projet qui avait été entamé au printemps.

C’est seulement en arrivant à Puno que nous avons appris qu’aucune autre institution ne postulait pour accueillir l’événement l’an prochain. Souhaitant profiter de cette opportunité, nous avons donc travaillé intensément pendant deux jours d’affilés pour monter un plan de projet viable et attirant. C’était très intense et exigeant, parce que les attentes étaient élevées. Le présent CONPETUR comporte beaucoup de failles au niveau de l’organisation, et nous ne voulions pas que la démotivation qui s’en est suivie affecte la prochaine édition.

Malgré le si court délai, nous avons vraiment réussi à faire des miracles. L’étudiant responsable, Charles, s’est donné corps et âme dans la réalisation du plan de projet, un travail qui lui a grandement facilité la tâche quand est venu le temps de vendre l’idée à l’APET. Impressionnés par sa grande volonté, la qualité du document produit en si peu de temps et l’implication d’Uniterra dans le futur projet, la majorité a accepté le projet instantanément.

Bien que je fusse déjà très fière, ce n’est que plus tard dans la journée que j’ai vraiment été émotive. Pendant la cérémonie de clôture, l’annonce officielle a été faite devant public, et la foule était euphorique. Ce sera la première édition de l’événement dans la région Amazonienne du Pérou et tout le monde a hâte de découvrir San Martín. J’avais la larme à l’œil de voir tous ces efforts récompensés!

Cependant, ce n’est que le début d’une grande aventure. L’an prochain, c’est dans la ville de Tarapoto que se déroulera le CONPETUR et il y a beaucoup de travail sur la planche. À l’intérieur de mon mandat de Conseillère en marketing touristique, j’accompagnerai le comité organisateur à préparer ce grand événement. Mon intention est de préparer des formations pratiques sur l’événementielle, mais aussi appuyer la promotion du congrès au niveau national et international.

J’ai très hâte de commencer à travailler sur ce magnifique projet, mais surtout je souhaite qu’il ait un impact bénéfique à long terme sur le développement touristique de la région de San Martín.

Aucun Commentaire

Écrire un commentaire