J’AI UN P’TIT « DOWN »

Pour être tout à fait franche avec vous, les semaines depuis que je suis revenue de voyage ont été dures. C’est la première fois que j’ai autant le « blues » du retour et j’ai de la difficulté à le gérer.

Pour vous mettre en contexte, je suis quelqu’un qui a toujours mené sa vie à 200 km/h. Quand je n’étais pas à l’école, je travaillais, je préparais un nouveau projet ou encore je m’impliquais bénévolement. Je n’ai jamais vraiment arrêté, tout simplement parce que j’adore quand tout avance vite! Je travaille bien sous pression et, même si parfois c’est difficile, j’apprécie encore plus arriver au bout du circuit quand j’ai réussi à d’abord surpasser les différents obstacles.

Sauf que depuis maintenant 2 semaines, on dirait que tout est sur pause. On n’a pas de visites pour le condo, je n’ai plus de contrat de pigiste, je n’arrive pas à trouver un emploi qui m’intéresse (et qui ne demande pas d’avoir une voiture), je n’ai pas les moyens de repartir en voyage et j’attends des confirmations pour des mandats futurs. C’est fou, parce que si ça se trouve dans un autre 2 semaines tout sera débloqué et ira beaucoup trop vite, mais pour aujourd’hui, je trouve le temps long.

C’est drôle, car les gens à qui je parle de ma situation ne comprennent pas. Ils pensent que je dois tout simplement me trouver quelque chose à faire pour m’occuper et que ça ira mieux. La réalité, c’est que j’en ai des choses à faire! Je peux améliorer mon blog, revoir mes stratégies de médias sociaux, faire le grand ménage du condo (ça avance bien), m’entraîner, etc. Je peux aussi apprendre une nouvelle langue, lire des livres, accroître mes connaissances avec des leçons sur le net, essayer de nouvelles recettes, etc.

Des idées, j’en ai des tonnes! C’est la motivation qui est absente.

Quand je passe trop de temps à la maison, je deviens inutilement fatiguée. Je me mets une alarme le matin par bonne conscience, mais la réalité c’est que je ne fais pas grand-chose avec 9h30-10h00. J’ai tellement de temps devant moi, que je finis souvent par rien faire tout simplement parce que je n’ai pas mis le petit effort qu’il faut pour commencer. Ça peut sonner plutôt pathétique, mais je me sens vraiment prise dans une roue sans fin et je n’arrive pas à me donner le coup de pied au derrière qu’il me faudrait pour m’en sortir.

Aujourd’hui j’ai donc réfléchi à une façon de me motiver qui serait à la fois efficace et excitante (qui n’a pas besoin d’un peu de piquant dans sa vie?). J’ai décidé que pour les 14 prochains jours, je relèverai un défi quotidiennement, en lien avec les tâches que je souhaiterais enfin accomplir. Et pour vous prouver ma bonne volonté, je publierai à chaque jour une photo de mon défi réalisé sur ma page Facebook 🙂

Je vous reviens après le défi avec un nouvel article afin de vous donner mon feedback de l’expérience!

Aucun Commentaire

Écrire un commentaire