LE CHARME AUTHENTIQUE DE CHAZUTA

Dans le cadre de mon mandat, j’ai passé une bonne partie de la semaine dans le district de Chazuta, une municipalité péruvienne. À une heure de Tarapoto, cette petite ville est à la frontière entre la jungle haute (selva alta) et la jungle basse (selva baja). Située entre la Cordillère Escalera et la Cordillère Azul, elle offre à ses visiteurs et ses habitants un spectacle à couper le souffle.

Avec pour seul accès terrestre une route à flanc de montagne qui surplombe le fleuve Huallaga, le charme de Chazuta commence plusieurs kilomètres avant d’arriver à destination. Cependant, c’est seulement une fois sur place que survient le coup de foudre! Rapidement, on y découvre un peuple authentique, qui vit au quotidien dans le respect des traditions locales. Ici, presque tout est fait de la façon ancestrale, de sorte qu’on peut presque oublier le rythme habituellement effréné de nos vies.

L’agrotourisme, le paradis des épicuriens

Trouver des produits locaux n’est pas un problème à Chazuta. À vrai dire, il est même difficile de manger autre chose que de la nourriture amazonienne puisqu’il y a très peu de restaurants et aucun supermarché. En plus des poissons frais provenant de la pêche dans l’Huallaga et de la multitude de fruits qu’on peut retrouver en abondance, la région regorge de cacao, au grand bonheur des touristes.

Bien qu’il y ait plusieurs producteurs de chocolat dans le secteur, ils ont tous développé des produits différents et uniques. Pour cette raison, une visite de chacun s’impose, ce qui a mené le village à développer une route du cacao. Avec différentes installations, des sites magnifiques et plusieurs dégustations disponibles, impossible de résister!

La culture, au centre de l’activité économique

Reconnue pour ses iconographies uniques, Chazuta est la ville de la céramique. Toujours dans le respect des techniques ancestrales, cet art traditionnel est pratiqué avec patience par les femmes de la région. Tout est fait à partir de produits naturels et organiques, autant dans la fabrication que dans la peinture.

Afin de conserver cette tradition auprès des jeunes, le Centre culturel offre depuis plusieurs années des ateliers artistiques. Invitant les enfants des 15 peuples vivant sur les rives du fleuve, les propriétaires souhaitent aider les petits à développer leur côté créatif et à apprendre l’histoire de leur région. Pour ces mêmes raisons, l’artiste derrière ce projet expose dans ce musée ses œuvres, toutes créées dans le but d’imager les contes et légendes de l’Amazonie.

La jungle, une source d’écotourisme communautaire

Outre la gastronomie et l’artisanat, les attraits écologiques de Chazuta sont incontestables. Les montagnes, les palmiers, les cours d’eau, la faune et la flore… La région regorge de ressources naturelles protégées. Avec de bons souliers de marche, du chasse-moustique et une bonne couche de crème solaire, les visiteurs peuvent découvrir la chute Tununtunumba, explorer la rivière Llucanayacu ou encore se baigner dans les sources thermales.

En plus de profiter de la nature, il est possible de se rendre en bateau dans les différentes communautés afin de rencontrer les locaux et découvrir leur mode de vie unique. Les gens sont très chaleureux et se réjouissent de voir arriver des touristes, à qui ils se font un grand plaisir de présenter leur village.

Il y a tellement à faire à Chazuta! J’y suis restée trois jours et il y a encore plusieurs activités que j’aimerais essayer. Bien que ce soit facile d’y venir pour une journée, il en faut définitivement plus pour bien connaître la région. Pendant mon séjour, j’ai résidé au Centre culturel Joicy Bartra, un hébergement qui est sur la plateforme de Village Monde. J’ai adoré l’endroit! La propriétaire est très active au sein de la communauté, et c’était agréable de pouvoir bénéficier de tous ses bons conseils.

J’ai été touchée par l’authenticité de ce district. Ici, la simplicité et l’amour de la nature guident les vies des gens, qui semblent très heureux. Après tout, c’est tout ce qui compte, non?

Aucun Commentaire

Écrire un commentaire