UN AN DE COOPÉRATION INTERNATIONALE : MOIS 5

Aujourd’hui, j’ai failli passer tout droit. 5 mois? Vraiment? Je n’arrive toujours pas à croire comment le temps avance si vite, j’aimerais pouvoir faire « pause » et prendre un moment pour apprécier le tout. Je sais que le prochain mois sera tout aussi intense, et qu’en un clignement d’œil je serai déjà rendue à faire mon rapport de mi-mandat.

Je suis tellement reconnaissante pour les projets sur lesquels j’ai la chance de travailler, mais surtout pour les belles rencontres que je fais à chaque semaine. Je développe vraiment un grand sentiment d’appartenance pour le Pérou, où j’ai maintenant une famille qui s’agrandit de jour en jour. Je savais que j’apprécierais mon expérience, mais je dois avouer que je me surprends à tomber réellement en amour avec mon pays d’accueil.

Mon mot du mois serait « amitié ». En plus de tous les contacts que j’ai dans la région de San Martín, j’ai eu l’occasion ce mois-ci de voyager pour la première fois dans un autre département pour le Congrès péruvien de tourisme. À Puno, j’ai pu faire la rencontre d’étudiants et de professionnels provenant de tous les coins du pays. Il y a aussi eu la réunion sectorielle d’Uniterra à Tarapoto, qui m’a permis de connaître d’autres employés et bénévoles du programme et renforcer mon réseau. Je n’aurai vraiment pas eu le temps de me sentir seule ou isolée ce mois-ci!

Au niveau personnel aussi j’ai vu une belle évolution. J’ai pris beaucoup confiance en moi au niveau de mon espagnol et je me sens beaucoup plus à l’aise de faire le premier contact avec les autres, chose qui a toujours été difficile pour moi. J’ai aussi retrouvé un poids santé, ce qui m’a valu une tonne de compliments et une bonne pile de linge à faire ajuster! Je me sens en santé et je me sens bien avec moi-même, et ça ne fait que contribuer à mon sentiment de bien-être général.

Je suis contente d’avoir de nouveaux défis qui s’en viennent avec le projet du congrès qui sera à Tarapoto l’an prochain. On a commencé cette semaine à faire la planification et je suis très excitée pour la suite des choses. Ce sera vraiment un projet exigeant, mais qui me plaît beaucoup et sur lequel j’ai hâte de travailler.

Le mois qui s’en vient sera très intéressant. Ça commence en grand demain, car je serai toute la semaine à Lima pour donner des ateliers sur la gestion de communauté, la communication et le marketing touristique. Je ne suis pas aussi prête que je l’aurais souhaité en raison du temps qui manque, mais je suis certaine que tout se passera bien. Ensuite ce sera les retrouvailles avec mon copain, William, et nous nous envolerons ensemble vers Cusco, à la découverte du fameux Machu Picchu! Ça devrait être une incroyable aventure.

Je continue à vivre le moment présent et j’essaie le moins possible de penser au retour à la maison. J’aime vraiment ma vie ici et je ne me sens pas encore prête de commencer à penser à la suite. C’est une question qu’on me pose souvent, et bien honnêtement je n’ai pas envie d’y répondre. Je me laisse un peu aller au rythme des vagues et, pour l’instant, je suis heureuse avec là où le courant m’emporte.

Aucun Commentaire

Écrire un commentaire