SANS ENDROIT OÙ DORMIR À NOËL

Avant que je quitte pour le Cambodge, Will et moi on avait réservé d’avance tous nos hébergements Airbnb pour la durée de notre road trip. Il fallait s’y prendre tôt, car les endroits abordables étaient presque tous réservés pour le temps des fêtes. Voici l’itinéraire que nous avions prévu :

17 au 20 décembre : Boston

20 au 23 décembre : Washington

** Une nuit blanche pendant la route vers le Sud **

24 décembre au 2 janvier : Dania Beach (près de Fort Lauderdale)

** Une nuit blanche pendant la route vers le Nord **

3 au 5 janvier : Philadelphie

5 au 7 janvier : New York

Notre premier arrêt s’est très bien déroulé. Le seul petit hic, c’est qu’en revisitant nos hébergements réservés on a réalisé que l’hôte à Dania Beach avait récemment annulé 3 réservations la veille de leur arrivée. On a commencé à être inquiets, se disant qu’il nous ferait probablement la même chose. Je lui ai donc envoyé un petit message, juste pour m’assurer que tout était toujours en ordre.

Arrive le 20 décembre : petit changement de plan.

On arrive en soirée à Washington après une longue journée de route. Puisque notre chambre semble barrée, on demande à notre hôte par message de nous envoyer quelqu’un pour ouvrir la porte. En attendant le responsable de la maison, on en profite pour visiter l’étage… et on n’est pas impressionnés! Il y a des messages passifs agressifs un peu partout, pas d’aire commune et il n’y a aucun électroménager dans la cuisine. Et voilà qu’entre le « manager », complètement saoul, qui ne semble pas du tout gérer la situation. Il nous débarre la chambre, dans laquelle se trouve un minuscule lit simple et aucun éclairage. Ah, et sans oublier qu’il ne peut pas nous laisser la clé, et qu’on doit l’appeler à chaque fois qu’on veut quitter ou entrer! Au bout de plusieurs échanges par rapport à la situation, il finit par nous dire de prendre la chambre du fond qui est ouverte et qu’il va s’arranger avec la propriétaire.

Ça fait à peine quelques minutes qu’on s’est installés qu’arrive une famille, celle qui avait réservé ladite chambre. On décide donc de leur laisser la place, jugeant que nous n’avons pas à prendre leur place. La mère refuse qu’on parte, car elle dit que le quartier est très dangereux à cette heure du soir. Encore moins convaincus de ne pas vouloir rester, on réussit à la convaincre de prendre la chambre et de nous laisser quitter. On attend d’avoir la confirmation écrite de notre hôte que nous aurons un remboursement complet et nous prenons la voiture, fatigués et tannés de toutes ces complications. Sur la route pour sortir du quartier, je nous réserve un hôtel où on décide de passer une nuit.

Le lendemain matin, on prend le temps de planifier notre journée. Un peu dégoûtés par notre expérience de la veille, on décide d’écourter notre séjour à Washington et de commencer à descendre vers le sud d’avance. On visite donc la capitale américaine en moins de 3 heures, avant de reprendre la route vers Virginia Beach. Nous avons prévu une nuit là-bas, puis une autre à Myrtle Beach.

Le jour de notre départ vers la Floride, nous n’avons toujours pas de nouvelles de notre hôte à Dania Beach. Tant pis, on veut se rendre pareil, c’était notre but et on est motivés! On prend donc la route vers le sud, en se disant qu’on va trouver une solution dans le pire des cas.

Comme on a prévu deux jours pour faire tout le chemin, on dort quelques heures dans une aire de repos avant de se diriger vers Daytona Beach, d’où on assiste à un magnifique soleil. On conduit ensuite jusqu’à West Palm Beach, pour sauter dans la mer et se sentir un peu moins sals (ça fait déjà plus que 24 heures depuis notre dernière douche). On passe une belle journée, mais la fatigue commence à se faire sentir, et on a hâte d’en avoir le cœur net avec notre réservation.

En arrivant à Dania Beach, nos doutes sont confirmés. Nous n’avons pas d’adresse exacte et toujours pas entendu parler de notre hôte. Nous avons tenté à plusieurs reprises de l’appeler et de lui écrire, mais il est passé l’heure de l’enregistrement et il ne nous a jamais répondu. Nous reportons donc la situation à Airbnb afin d’obtenir un remboursement complet. En attendant la confirmation, on se trouve un hôtel à Miami, le moins cher que possible. C’est un peu comme une mission impossible puisque nous sommes le 24 décembre, mais tant pis. On n’a pas envie de se casser la tête et on veut profiter un peu de la région tant qu’à s’être rendus!

Le soir même, on décide de magasiner à nouveau sur Airbnb pour trouver un endroit où dormir pour les 7 nuits restantes à notre itinéraire. Je finis par identifier une belle petite chambre dans une maison à Melbourne, dans la région de Palm Bay. Ça revient plus cher que notre plan initial, sauf qu’on n’a pas de meilleure option et qu’on veut vraiment se poser à un endroit fixe pour une semaine avant de remonter vers le nord.

Après une superbe visite de Miami le 25 décembre, un délicieux souper de Noël et une journée de plage à Hollywood Beach le 26, on reprend la route pour arriver à notre nouvelle réservation. Quel magnifique endroit! On se trouve dans un petit quartier résidentiel, dans une maison magnifique avec des hôtes attentionnés et généreux. On peut dire que ça termine bien la suite de péripéties! Et ça nous redonne certainement espoir en Airbnb.

Alors nous voici, finalement en mode vacances à 100%, prêts à relaxer jusqu’au 2 janvier!

Aucun Commentaire

Écrire un commentaire