RETOMBER EN AMOUR

Depuis lundi, je suis maintenant à temps plein chez Village Monde.

Pour ceux qui ne connaissent pas bien l’organisme, les bureaux sont situés à Cap-Rouge, à quelques mètres de la Marina et du Tracel. Je ne saurais dire à combien de reprises je suis allée me promener dans ce coin-là, mais on va s’entendre sur plus d’une centaine de fois. Ce n’est pas très loin de là que j’ai grandi, et j’ai toujours adoré cet endroit.

Je suis définitivement en train de retomber en amour avec Cap-Rouge.

Depuis que je partie en échange au Portugal en janvier 2014, je n’ai pas résidé dans ce secteur plus de cinq ou six semaines. Ensuite, j’ai adopté Limoilou comme ma municipalité après y être emménagée, en février 2015. J’adore marcher le long de la rivière Saint-Charles ou sur la 3e Avenue. J’avais complètement oublié ce que c’était de passer sous le Tracel pour aller se promener le long du fleuve. Je ne me souvenais pas de la beauté de cet endroit et du bien que ça pouvait m’apporter.

J’ai donc eu beaucoup de difficulté à travailler cette semaine! Avec la chaleur de l’été indien, les couleurs de l’automne et le soleil qui plombe sur le Saint-Laurent, c’est difficile de ne pas passer ses journées dehors. J’arrive à me contenter avec une marche par jour, mais j’ai juste envie de m’étendre dans le gazon et profiter de l’air frais.

Une chose est certaine, on peut sortir la fille de Cap-Rouge, mais pas Cap-Rouge de la fille.

Aucun Commentaire

Écrire un commentaire